Des soldats israéliens découvrent un tunnel à Gaza qui abritait autrefois des otages…


(Ajoute des codes multimédias, corrige l’orthographe au paragraphe 4)

JERUSALEM (Reuters) – Au bout d’un tunnel piégé d’un kilomètre de long dans la bande de Gaza, des soldats israéliens ont découvert des cellules exiguës où, selon l’armée, le Hamas détenait une vingtaine d’otages.

Ils ont trouvé une zone de détention, cinq pièces étroites derrière des barreaux métalliques, des toilettes, des matelas et même des dessins d’un enfant otage libéré lors d’une trêve de novembre, a déclaré le porte-parole militaire, le contre-amiral Daniel Hagari.

Aucun otage n’était présent lors de sa découverte.

L’armée a publié des photos du labyrinthe souterrain et a déclaré avoir fait appel à des journalistes pour documenter le tunnel avant qu’il ne soit détruit.

L’entrée du tunnel, a expliqué Hagari, se trouve dans la maison d’un membre du Hamas à Khan Younis, dans le sud de Gaza, où Israël a concentré sa lutte ces dernières semaines contre le groupe islamiste palestinien.

« Les soldats sont entrés dans le tunnel où ils ont rencontré des terroristes, s’engageant dans une bataille qui s’est terminée par l’élimination des terroristes », a déclaré Hagari.

Le tunnel était équipé de portes anti-souffle et d’explosifs, a-t-il déclaré.

« Selon les témoignages dont nous disposons, une vingtaine d’otages ont été retenus dans ce tunnel à différents moments dans des conditions difficiles, sans lumière du jour, dans un air dense avec peu d’oxygène et une humidité terrible qui rend la respiration difficile », a-t-il déclaré.

Certains des otages qui y étaient détenus ont été libérés au cours de la trêve d’une semaine négociée par le Qatar. D’autres font partie des plus de 130 personnes capturées lors du déchaînement du Hamas le 7 octobre dans le sud d’Israël et qui se trouvent toujours à Gaza.

(Reportage d’Ari Rabinovitch ; édité par Angus MacSwan)

Code promo SCHOOL20

Laisser un commentaire

%d