Web3 et la plateforme « superfan » Tune.FM lèvent 20 millions de dollars auprès de LDA Capital – Music Business Worldwide


Tune.FM, dont le siège est à San Francisco, qui se décrit comme une plateforme de streaming musical décentralisée sur le Web3, a obtenu un financement de 20 millions de dollars américains auprès du groupe d’investissement mondial LDA Capital.

L’injection de liquidités soutiendra le développement de Tune.FMLa plate-forme de qui combine le streaming avec un marché NFT pour du contenu et des expériences exclusifs. La plateforme permet aux artistes de monétiser leurs superfans directement via des micropaiements de redevances en streaming et des objets de collection de musique numérique.

Alimenté par le Jeton JAM sur Hedera HashgrapheTune.FM utilise la technologie web3, la tokenisation et les systèmes de grand livre distribué.

Alors que les plateformes de streaming comme Spotify capter une grande part des bénéfices des streams d’artistes, Tune.FM a déclaré dans un communiqué de presse du 10 janvier qu’il propose aux artistes 90% de leurs revenus de streaming. Spotify a dit que « près de 70% » de chaque dollar généré par la musique est distribué aux titulaires de droits, qui paient ensuite les artistes et les auteurs-compositeurs.

« Le projet s’est positionné comme un canal pour les artistes recherchant un plus grand contrôle et une plus grande compensation pour leurs œuvres créatives, où les artistes peuvent recevoir dix à 100 fois plus pour leur musique. La plateforme élimine pratiquement les intermédiaires et donne aux artistes une plus grande autonomie, leur permettant de monétiser et de distribuer leur musique directement à leurs fans », a déclaré Tune.FM.

« La plateforme élimine pratiquement les intermédiaires et donne aux artistes une plus grande autonomie, leur permettant de monétiser et de distribuer leur musique directement à leurs fans. »

Tune.FM

De plus, le marché musical NFT de Tune.FM permet aux artistes de créer et de vendre des actifs numériques et des objets de collection, offrant des avantages exclusifs et des expériences immersives aux fans tels que des laissez-passer dans les coulisses, des rencontres, des forfaits VIP, des marchandises, des appels Facetime ou Zoom, ainsi que des offres limitées. accès aux fan clubs et aux discussions de groupe avec l’artiste pour des actualités et du contenu en coulisses.

Tune.FM est sur le point de se développer, avec des applications mobiles pour iOS et Android en préparation et prévoit d’intégrer le contenu de grands labels, offrant aux fans une bibliothèque musicale complète du type disponible sur Spotify et Pomme Musique.

L’entreprise envisage également de créer un « métavers du festival de musique » à l’avenir, où les fans pourront assister à des spectacles virtuels en direct sécurisés par des jetons.

Tune.FM a été cofondé par des musiciens et des frères Andrew Antar et Brian Antar. Andrew a fondé le premier fonds d’accélérateur et d’incubateur de startups à l’Université Brown et a créé des applications pour des clients comme Banque d’Amérique, EYet Comcasttandis que Brian produisait de la musique avec des artistes locaux à Studios Penn.

« Cet investissement témoigne de notre engagement envers l’avenir de l’industrie musicale, une industrie où les artistes sont au centre de la scène et où leur art est valorisé et récompensé en conséquence. »

Anthony Romano, LDA Capital

Commentant l’investissement, le co-fondateur et associé directeur de LDA Capital Antoine Romano a déclaré : « En adoptant le modèle décentralisé et en tirant parti de la technologie blockchain de pointe, Tune.fm permet aux artistes de prendre le contrôle de leur destin. Cet investissement témoigne de notre engagement envers l’avenir de l’industrie musicale, une industrie où les artistes sont au centre de la scène et où leur art est valorisé et récompensé en conséquence.

LDA a exécuté plus de 300 transactions sur les marchés intermédiaires publics et privés dans 43 pays avec des valeurs de transaction globales de plus de 11 milliards de dollars. LDA rejoint d’autres investisseurs de Tune.FM, notamment Animoca Brands, Mindfund, la Fondation HBAR, Broad Street Angels, et d’autres investisseurs providentiels tels que Andy Hertzfeld, le co-créateur de l’Apple Macintosh.

Cet investissement intervient dans un contexte d’attractivité croissante des plateformes de superfans. En octobre dernier, Favorisune plateforme de médias sociaux et un foyer centré sur les fans de célébrités, a soulevé 2 millions de dollars dans le cadre d’un cycle de financement en cours de Warner Music, Sony Music, Lyor Cohen (le responsable mondial de la musique chez Google et Youtube) et Shiva Rajaraman (le directeur commercial de Mer Ouverte et ancien vice-président de Méta et Spotify, entre autres).

Les plateformes Superfan sont conçues pour répondre aux fans les plus dévoués d’artistes spécifiques. Ces plateformes ont pour priorité de favoriser une connexion plus étroite et plus personnelle entre les artistes et leurs partisans les plus fervents. Cela va au-delà de la simple écoute de musique et plonge dans des expériences exclusives, des interactions personnalisées et un engagement communautaire plus profond.

En juillet, Groupe de musique universel a affirmé que la recherche sur les abonnés au streaming musical a révélé « environ 30% sont des superfans d’un ou plusieurs de nos artistes.

La semaine dernière, le Président-Directeur Général d’UMG Sir Lucian Grainge a déclaré que le prochain objectif de l’entreprise était les expériences et les produits superfans.

« Nous nous sommes d’abord concentrés sur une manière plus équitable de répartir le gâteau du streaming entre les vrais artistes en luttant contre la fraude et d’autres aspects qui privent les artistes de leur juste rémunération », a-t-il déclaré.

« Le prochain objectif de notre stratégie sera d’accroître le gâteau pour tous les artistes, en renforçant la relation artiste-fan grâce à des expériences et des produits superfans. »

Entreprise de musique dans le monde

Code promo SCHOOL20

Laisser un commentaire

%d