Un panel parlementaire indien alerte sur PhonePe et Google Pay…


Un panel parlementaire indien a exhorté le gouvernement à soutenir la croissance des acteurs fintech nationaux qui peuvent offrir des alternatives aux applications PhonePe et Google Pay soutenues par Walmart, qui contrôlent actuellement plus de 83 % du marché des paiements numériques en croissance rapide du pays.

Le rapport de 58 pages, qui comprend une série de recommandations, arrive à un moment où Paytm, une autre société de paiement leader dans le pays, est ébranlée par la répression de ses activités de banque de paiement.

La directive de la Reserve Bank of India de la semaine dernière demande pratiquement à Paytm de cesser les opérations de Paytm Payments Bank, qui traite la plupart des transactions de la société de services financiers. La perturbation chez Paytm entraînera probablement une baisse supplémentaire de la part de marché de l’application de paiement dans UPI par rapport à ses concurrents PhonePe et Google Pay, ont prévenu les dirigeants du secteur.

PhonePe détenait 46,91 % de part de marché UPI en volume au cours de la période d’octobre à novembre 2023, a écrit la commission parlementaire des communications et de l’informatique dans son rapport. Google Pay détenait une part de marché de 36,39 % au cours de la même période, indique le rapport.

La part de marché en volume du BHIM UPI indigène n’était que de 0,22 %, selon le rapport. PhonePe et Google Pay possèdent probablement une part de marché importante de l’UPI en termes de valeur de transaction.

La National Payments Corporation of India, une unité spéciale de la banque centrale indienne RBI, a déjà exprimé des préoccupations similaires concernant le duopole évident du marché des paiements mobiles sur le marché sud-asiatique. Il avait précédemment proposé d’imposer un contrôle de la part de marché des acteurs, garantissant qu’aucun acteur ne traitera à lui seul plus de 30 % des transactions UPI en un mois.

Le NPCI, qui supervise le réseau de paiement UPI, a prolongé fin 2022 le délai pour le nouveau chèque jusqu’à fin 2024. Google Pay et PhonePe assumaient moins de 80 % de part de marché au moment où le NPCI avait initialement proposé un chèque en 2020.

« Alors que l’Inde se concentre sur le « Make in India » dans d’autres secteurs, le Comité est d’avis que les entités locales doivent être encouragées dans le secteur des technologies financières », ajoute le rapport.

Code promo SCHOOL20

Laisser un commentaire

%d